Salivation

Salivation : Définition salivation

La salivation est le nom que l’on donne à la sécrétion de la langue. Dans le mot « salivation » on peut avoir salive et ainsi, la salivation est la production de la salive par la langue. La langue a une double fonction dans l’organisme de l’homme. Elle reste un élément très important dans la digestion et en ce qui concerne la parole, elle assure également cette qui permet à l’homme de délier les mots pour s’exprimer. De plus une bonne salivation est essentielle quand on veut éviter des problèmes de mauvaise haleine.

La Salivation Et La Digestion

La salivation, comme mentionné dans la partie définition, joue un rôle important dans la digestion. Il convient donc d’expliquer un peu le mécanisme par lequel la salivation peut participer à la respiration. En effet, la salivation produite dans la bouche par les glandes salivaires crée un environnement humide qui déjà contribue à la formation du bol alimentaire. Grâce à la salivation, les aliments mastiqués par les dents sont préparés à subir dans l’estomac, le processus de la digestion. La salivation de ce fait aide à la bonne digestion.

La Salivation : Production

Saliver, est un acte reflexe qui vient naturellement. Elle joue deux principaux rôles. Celui de l’humidification des muqueuses et de la mise en condition des aliments pour la digestion. La salive agit comme de la graisse dans le système buccal et permet le mouvement des organes buccaux. La salivation assure essentiellement la digestion totale de certains aliments comme l’amidon. Cette opération est possible seulement si la nourriture consommée est fraude. Par ailleurs, la salivation assure aussi la protection du tube digestif et de l’œsophage en limitant les microbes qui peuvent causer de problèmes lors de la digestion. L’humidité créé dans la bouche par la salivation, permet aussi à l’organisme de lutter contre les infections. La salivation sert aussi à détester des maladies et parfois à combattre certaine pathologie (la carie) toutefois, il convient de dire que la salivation ne peut anéantir toutes les microbes.

La Salivation Et Les Facteurs Extérieurs

La salivation peut être provoquée par des facteurs extérieurs. Cela voudra dire que loin d’être une production par réflexe, la salivation produite par la langue peut devenir un phénomène déclenché par des éléments extérieur à la bouche. Ainsi donc, la salivation peut être déclenchée par des douleurs sur la langue, une sensation agréable provenant par exemple d’un met appétissant.

La Salivation : Une Maladie bactéries anaérobies mauvaise halene

La salivation devient une maladie quand sa production n’est pas stable. Autrement dit, quand la production de la salivation est inférieure ou supérieure au taux normal de salivation, on peut parler d’une maladie. L’homme souffre généralement de deux maux liés à la salivation. Il s’agit de l’asialie et de l’hypersialorrhée. L’asialie est le manque ou l’absence de salivation. Quand à l’hypersialorrhée ou ptyalisme, elle désigne une production abondante de salivation. Pour tous ces deux dysfonctionnements, il a été démontré scientifiquement, qu’ils peuvent survenir suite à des infections causées par des bactéries et des aliments. Il existe aussi d’autres problèmes qui peuvent entrainer une anomalie dans la production de la salive. Il est question des difficultés respiratoires, cardiovasculaires, nerveuses ou toxiques.

La Salivation Et Le Syndrome De Gougerot Sjögren

Le syndrome de Gougerot Sjögren dessèche systématiquement, tous les contours de la cavité buccale. Il refreine la production de la salive, par les glandes salivaires. Pourtant, la salivation est indispensable à la mastication des aliments. C’est également par elle, que les dents sont protégées contre la carie et le tartre dentaire, la langue est également à l’abri de l’enduit blanchâtre qui la rend morbide. Le syndrome de Gougerot Sjögren, est par conséquent, un facteur important en faveur de la mauvaise haleine. Les bactéries anaérobies, qui se nourrissent des protéines contenues dans les résidus d’aliments coincés entre les dents, sont hostiles à l’humidité créée par la salive. Dès lors, la sécheresse buccale favorisée par le syndrome de Gougerot Sjögren, leur est favorable. Elles s’en servent pour mieux essaimer dans la bouche, désormais pourvue de toutes les conditions favorables à leur épanouissement.

La Salivation Et La Xérostomie

La xerostomie est une pathologie qui se traduit par une dessiccation très prononcée de la cavité buccale dans son ensemble. L’humections de la bouche, est ce qui fait le plus défaut à une personne atteinte de xerostomie. Elle éprouve une sensation de sécheresse dans la bouche, qui porte un réel préjudice à son bien-être, faisant de la gustation, la mastication et la déglutition des aliments, des épreuves difficilement surmontables. La salive, l’élément fondamental qui rend possibles, les trois activités citées plus haut, est ce contre quoi, la xerostomie agit. Elle la refreine dans son élan, et déconstruit le processus de son élaboration.

La xerostomie peut être une allergie à certains médicaments, se manifestant par le tarissement des glandes salivaires. Nombreuses sont les maladies dont le traitement est susceptible d’entrainer une xerostomie qui mérite d’être scrutée de plus prêt. Le traitement n’est d’ailleurs pas le seul à porter les germes d’une bouche complètement sèche, lorsqu’il est administré dans la cure des affections. Plusieurs maladies, en occurrence, le SIDA, le diabète, l’hypertension, et bien d’autres, peuvent également se manifester par le dessèchement de la bouche, autrement dit, la xerostomie. Cette affection figure alors dans la longue liste de leurs symptômes.

Pour plus d’infos sur la mauvaise haleine vous pouvez vous inscrire sur cette page. Vous bénéficierez alors d’informations gratuites qui vous permettront de toujours conserver une bonne santé buccale.

 Ceci est une page au sujet de la salivation

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments