Salives

Salives : Définition salives

« Salives » est un mot dont l’étymologie ne se fera pas sur cette page. Par contre, le but principal visé à travers ce support, est de vous donner, une idée générale de ce qu’est une salive, comment la salive est produite dans la bouche, quels sont les organes qui secrètent la salive et quel est le rôle de la salive dans le système organique de l’homme.

Tout d’abord, vous devez savoir que la salive est une sécrétion dans la bouche par les glandes salivaires. La salive rend humide la bouche et participe à la digestion des aliments consommés par l’homme. Physiquement, la salive présente un aspect clair. Elle est fluide et favorise le mouvement des organes de la bouche les uns contre les autres. De ce point de vu, la salive fonctionne comme une graisse qui lubrifie la bouche.

Il faut dire aussi que la salive à plusieurs fonctions immunisantes. La salive joue parfois un rôle semblable à un déclencheur de système de sécurité qui alerte l’organisme en cas d’infection. Compte tenu de sa composition, la salive produite par la langue contribue comme un agent de défense contre les bactéries et autres microbes nuisibles à la bouche ; notamment les caries dentaires. Dans ce développement, j’aborde le thème salives. Ce qui voudra dire qu’il existe différentes sortes de salives.

Production De Salives

La production de salives se fait de manière naturelle. Elle vient des glandes salivaires pour lubrifier toute la bouche. En raison de sa production constante, la salive permet de rendre la bouche propre. La production de salives est continuelle dans la bouche. Au fur et à mesure qu’elle est produite, la salive assure le nettoyage buccal pour une bonne hygiène buccale. On reconnaît ainsi à la salive une fonction protectrice mais aussi une fonction qui favorise la bonne hygiène bucco-dentaire.

Rappelons que la production de salives peut aussi être déclenchée par des éléments extérieurs à l’organisme. Elle peut subvenir suite à des douleurs de langue et des senteurs agréables ou désagréables à l’odorat. Toutefois, cette production peut devenir moindre ou abondante en fonction d’une infection bactérienne.

Maladies De Salives

La bouche est le moteur d’où la salive est générée. Pour cela, de la propreté de cette dernière dépend la qualité de salives. Quand la bouche n’est pas bien entretenue, des maladies de salives peuvent apparaître. Ces maladies ne sont pas sans conséquences sur l’homme. La bouche malpropre donne sans doute une salive malsaine. Une salive malsaine ne contient plus les éléments naturels de défense qui assurent la lutte contre les bactéries. De ce point de vu, on dit que la salive est sale. Une fois que la salive est sale, la mauvaise haleine s’installe avec tout un corollaire de pathologies. Résultats de l’installation dans la bouche des bactéries anaérobies responsables de l’halitose.

La production salivaire est stable quand elle est normale et suit son rythme de production naturelle. De façon générale, il existe deux maux essentiels en relation avec la salive. Il est notamment question de l’asialie et de l’hyper sialorrhée. L’asialie se traduit par une diminution de la salivation. En ce qui concerne l’hyper sialorrhée ou ptyalisme, c’est la production abondante de salives. Ces deux maladies de salives citées sont conventionnellement causées par des problèmes respiratoires ou cardiovasculaires.

Une production insuffisante de salives peut causer une mauvaise haleine. En effet, les bactéries anaérobies qui sont à l’origine d’une mauvaise haleine, se développent très vite dans une bouche sèche.

« Inscrivez-vous sur cette page Pour Avoir Plus D’infos Sur La Mauvaise Haleine. Vous Bénéficierez Alors D’informations Gratuites Qui Vous Permettront De Conserver Une Bonne Santé Buccale Et De Supprimer Votre Mauvaise Haleine Définitivement. Ceci Avec Succès Garanti! »

Ceci est une page titrée salives